En 2013, on recensait près de 400.000 cambriolages en France. Voici ce qu’il faut faire si une telle mésaventure vous arrive.

Les bons gestes sont les suivants :

  1. Prévenez immédiatement votre assureur dès la découverte de l’effraction. Vous devez déclarer le vol ou la tentative de vol (art. L. 113-2, al. 4 du Code des assurances) au plus tard dans les 2 jours ouvrés. Cette déclaration doit être effectuée par lettre recommandée.
  2. Déposez plainte par procès-verbal au commissariat ou à la gendarmerie. Vous devez remplir cette formalité dans un délai de 24 à 48 heures après la découverte du vol. Une attestation du dépôt de plainte doit être expédiée à votre assureur.
  3. Faites l’inventaire de ce qui a été dérobé. La liste doit recenser les objets disparus ou endommagés et indiquer l'année d'achat et la valeur des objets manquants. Vous devrez fournir les factures, attestations d'achat, etc., prouvant que vous possédiez bien les objets dérobés ou établissant leur valeur.
    N’oubliez pas de faire opposition par lettre recommandée avec accusé de réception pour les vols de chéquiers, de carte bancaire, de titres ou de valeurs mobilières.
  4. En attendant le passage de l’expert de votre compagnie, vérifiez les clauses de votre contrat. Les conditions de déroulement de cette expertise et les moyens de recours sont stipulés dans les conditions générales.
  5. Après un cambriolage, les assurances recommandent généralement de prendre des précautions pour empêcher un nouveau vol en remplaçant les serrures, verrous… Equipez-vous d’une alarme qui reste le moyen le plus efficace pour tenir les malfrats en échec : dans 95% des cas, ils fuient dès qu’une alarme se déclenche.

Avec le N°1
de la télésurveillance
en France(1)

Etre rappelé(e) au
du lundi au vendredi de 8h à 20h30
et le samedi de 8h à 18h

Numéro utilisé uniquement pour présenter nos offres. Plus d'informations