Electrocution, incendie : voici comment se préserver d’accidents domestiques souvent mortels.

Electrocution : On estime à environ 200 le nombre de personnes tuées chaque année par une électrocution en France. Tous les mois, selon les estimations des médecins urgentistes, un jeune enfant meurt victime d'une électrocution.
Pour éviter les risques liés à cet accident, il est indispensable d’installer des prises de terre dans son domicile. Elles offrent notamment une bonne sécurité en cas de défaut d'isolement.
A titre de précaution, mieux vaut mettre des caches sur les prises, contrôler périodiquement l’état des fils électriques, retirer les rallonges inutiles, débrancher les appareils non utilisés, bref limiter les risques potentiels.

Incendies : 80.000 sinistres d'origine électrique sont recensés chaque année en France, selon l’Observatoire de la sécurité électrique. Pour éviter cette situation, le disjoncteur doit être opérationnel et les fusibles qu’il contient adaptés à la partie de l’installation électrique protégée. En cas d’anomalie, ce sont ces fusibles qui couperont le courant après avoir sauté. Une attention toute particulière est de mise dans les salles de bains, car eau et électricité ne font pas bon ménage… Les normes électriques prévoient des « volumes » de sécurité, c’est-à-dire un espace minimum entre certains équipements, par exemple une baignoire et une source électrique. Il faut les respecter au pied de la lettre.

Une chasse systématique doit être organisée afin de repérer les fils dénudés ainsi que les appareillages détériorés, et ce, pour éviter tout contact direct avec des éléments sous tension.
Enfin, la protection des fils électriques doit être assurée en les faisant circuler dans des conduits ou derrière des moulures ou des plinthes.

Avec le N°1
de la télésurveillance
en France(1)

Etre rappelé(e) au
du lundi au vendredi de 8h à 20h30
et le samedi de 8h à 18h

Numéro utilisé uniquement pour présenter nos offres. Plus d'informations