Selon le ministère de l’intérieur, le nombre de cambriolages a régressé de 0,9% en 2015.

Les cambriolages de résidences principales et secondaires ont reculé de près de 1% en 2015 avec 233 541 nouveaux cas enregistrés par la police et la gendarmerie, indique le ministère de l’Intérieur.

Bien que modeste, la baisse du nombre d’effractions constatée en 2015 marque une amélioration après l’inflation enregistrée entre 2007 et 2012 (+ 18 %).

Île-de-France et PACA, régions les plus touchées par les cambriolages

Le ministère de l’Intérieur précise que les territoires qui ont été les plus concernés par les cambriolages en 2015 sont aussi les plus peuplés : l’Ile-de-France ouvre la marche avec 10 exactions pour 1000 logements en 2015.

Suivent la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec 8,3 cambriolages pour 1000 logements, puis le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et l’Auvergne-Rhône-Alpes avec environ 8 cambriolages pour 1 000 logements. La Corse, la Bretagne, et dans une moindre mesure la Normandie sont les régions les moins concernées.

Avec le N°1
de la télésurveillance
en France(1)

Etre rappelé(e) au

Numéro utilisé uniquement pour présenter nos offres. Plus d'informations