Je refuse de faire partie du Français sur trois qui sera victime d'un incendie au cours de sa vie...

Fin 2015, un de mes proches a vu sa maison partir en fumée à la suite d’un court-circuit qui a provoqué un incendie.

Pour éviter un tel drame, ma première résolution de l’année est de respecter la loi. Elle prévoit l’installation d’un avertisseur autonome de fumée (DAAF) depuis le 1er janvier 2016.

J’en placerai un à chaque étage de la maison et dans le corridor, près des chambres à coucher : parmi les 800 personnes perdant la vie chaque année lors d’un incendie domestique, les 2/3 succombent asphyxiées dans leur sommeil.

Je ferai inspecter la cheminée, les appareils de chauffage, la hotte d’aspiration de la cuisine et le tableau électrique (disjoncteur, etc.) par des professionnels.

J’achèterai une couverture anti-feu et un extincteur portatif à poudre polyvalente, c’est-à-dire efficace contre tous les types de feu.

Je vérifierai que l’éclairage (halogènes...) et les dispositifs de chauffage de mon domicile ne sont pas placés à proximité de matériaux inflammables.

Enfin, je vais certainement souscrire un contrat de télésurveillance : grâce à ces équipements de sécurité connectés (détecteurs de fumée...), le centre de surveillance me préviendra immédiatement en cas d’alerte et avertira même les pompiers à ma place si je suis absent de mon domicile ou si je ne réponds pas.