En 2016, pas question d’être cambriolé lorsque je suis au travail, en week-end ou en vacances.

Voici quelques mois, mon voisin a été cambriolé alors qu’il était en vacances. L’alarme s’est déclenchée, mais comme personne ne s’est déplacé, les malfrats ont pu opérer sans être dérangés… Une telle mésaventure ne m’arrivera pas ! Pour garantir la sécurité de ma famille et celle de mes biens, j’ai pris la décision de me doter d’un système de télésurveillance en 2016.

Le principe est de relier un système d’alarme à un centre de télésurveillance, opérationnel 24 H/24 et 7j/7.

Je ferai appel à un grand opérateur dont les moyens (maillage territorial, nombre des agents, etc.) sont les mieux calibrés pour m’apporter une sécurité optimale.

Avec la télésurveillance, je n’aurai pas à casser ma tirelire : les matériels de sécurité électroniques (détecteurs, sirène, centrale d’alarme...) sont souvent mis à disposition, installés et entretenus par l’opérateur de télésurveillance dans le cadre d’un abonnement.

En cas de détection d’un intrus dans ma maison, le système d’alarme enverra un signal au centre de télésurveillance qui effectuera alors un appel de contrôle. Si cet appel reste sans réponse, la société me préviendra, enverra un agent de sécurité sur place et alertera les forces de l’ordre si nécessaire.

Cerise sur le gâteau, les équipements de télésurveillance sont aussi capables de détecter les sinistres domestiques comme les départs de feu ou les inondations avant qu’ils ne prennent de l’ampleur.